Article thumbnail
Location of Repository

Le trafic voyageurs des grandes voies ferrées transalpines

By René Lebeau

Abstract

Ce travail tente de préciser l'importance relative du trafic voyageurs des grandes lignes transalpines, et d'esquisser la physionomie de chacune d'elles. Celle du Saint- Gothard l'emporte de beaucoup, avec un trafic comparable à celui de nos plus grandes lignes françaises, et très divers: grands express internationaux joignant Allemagne et Italie, relations inter-helvétiques, relations locales par omnibus, actives dans une montagne très vivante. Assez loin derrière, les lignes du Simplon, du Loetschberg, du Brenner et des Tauern ont un trafic équivalent; celles du Cents, du Schoberpass et du Tarvis sont nettement moins chargées. Mais- toutes ces lignes ont leur physionomie particulière. En gros celles du Cenis, du Simplon, du Brenner, qui traversent une frontière, ont un faible trafic local, un trafic international prédominant. Pour celles du Loetschberg, des Tauern, du Schoberpass, les relations locales ou régionales équilibrent ou dépassent les relations internationales, plus modestes. Après l'étude des grandes transversales, l'article envisage rapidement les principales lignes longitudinales (Arlberg et Semmering-Tarvis).Lebeau René. Le trafic voyageurs des grandes voies ferrées transalpines. In: Revue de géographie de Lyon, vol. 34, n°2, 1959. pp. 147-155

Publisher: 'PERSEE Program'
Year: 1959
DOI identifier: 10.3406/geoca.1959.2334
OAI identifier: oai:persee:article/geoca_0035-113x_1959_num_34_2_2334
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • https://www.persee.fr/doc/geoc... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.