Article thumbnail

Archivage du Web organisationnel dans une perspective archivistique

By Aïda Chebbi

Abstract

Le Web représente actuellement un espace privilégié d’expression et d’activité pour plusieurs communautés, où pratiques communicationnelles et pratiques documentaires s’enrichissent mutuellement. Dans sa dimension visible ou invisible, le Web constitue aussi un réservoir documentaire planétaire caractérisé non seulement par l’abondance de l’information qui y circule, mais aussi par sa diversité, sa complexité et son caractère éphémère. Les projets d’archivage du Web en cours abordent pour beaucoup cette question du point de vue de la préservation des publications en ligne sans la considérer dans une perspective archivistique. Seuls quelques projets d’archivage du Web visent la préservation du Web organisationnel ou gouvernemental. La valeur archivistique du Web, notamment du Web organisationnel, ne semble pas être reconnue malgré un effort soutenu de certaines archives nationales à diffuser des politiques d’archivage du Web organisationnel. La présente thèse a pour but de développer une meilleure compréhension de la nature des archives Web et de documenter les pratiques actuelles d’archivage du Web organisationnel. Plus précisément, cette recherche vise à répondre aux trois questions suivantes : (1) Que recommandent en général les politiques d’archivage du Web organisationnel? (2) Quelles sont les principales caractéristiques des archives Web? (3) Quelles pratiques d’archivage du Web organisationnel sont mises en place dans des organisations au Québec? Pour répondre à ces questions, cette recherche exploratoire et descriptive a adopté une approche qualitative basée sur trois modes de collecte des données, à savoir : l’analyse d’un corpus de 55 politiques et documents complémentaires relatifs à l’archivage du Web organisationnel; l’observation de 11 sites Web publics d’organismes au Québec de même que l’observation d’un échantillon de 737 documents produits par ces systèmes Web; et, enfin, des entrevues avec 21 participants impliqués dans la gestion et l’archivage de ces sites Web. Les résultats de recherche démontrent que les sites Web étudiés sont le produit de la conduite des activités en ligne d’une organisation et documentent, en même temps, les objectifs et les manifestations de sa présence sur le Web. De nouveaux types de documents propres au Web organisationnel ont pu être identifiés. Les documents qui ont migré sur le Web ont acquis un autre contexte d’usage et de nouvelles caractéristiques. Les méthodes de gestion actuelles doivent prendre en considération les propriétés des documents dans un environnement Web. Alors que certains sites d’étude n’archivent pas leur site Web public, d’autres s’y investissent. Toutefois les choix établis ne correspondent pas toujours aux recommandations proposées dans les politiques d’archivage du Web analysées et ne garantissent pas la pérennité des archives Web ni leur exploitabilité à long terme. Ce constat nous a amenée à proposer une politique type adaptée aux caractéristiques des archives Web. Ce modèle décrit les composantes essentielles d’une politique pour l’archivage des sites Web ainsi qu’un éventail des mesures que pourrait mettre en place l’organisation en fonction des résultats d’une analyse des risques associés à l’usage de son site Web public dans la conduite de ses affaires.Several communities have adopted the web as a privileged space for expression and activity, where communication and documentary practices complement and enrich each other. Both in its visible and invisible dimensions, the web is a documentation vault of planetary scope, characterized not only by the sheer amount of information it contains, but by its diversity, complexity and ephemeral nature. Most current web archiving projects focus on preserving online publications without considering their value from an archival point of view. Only a few web archiving projects target the preservation of organisational or governmental web records. The archival value of the web, especially that of organisational web, does not seem to be justly recognized, despite the continuous effort deployed by certain National Archives bodies to disseminate best practices and policies for organisational web archiving. This thesis aims to develop a better understanding of the nature of web records and to document current archiving practices intended for organisational web. In particular, this research will look at the following three questions: (1) What general recommendations can be found in archiving policies for organisational web? (2) What are the main characteristics of web records? (3) Which web record-keeping practices have been deployed in Quebec organisations? To address these questions, this exploratory and descriptive research uses a qualitative approach based on three data collection methods, namely: the analysis of a body of 55 policies and supporting documents related to organisational web archiving; the scrutiny of 11 public websites of various Quebec organisations and of a sample of 737 documents generated by those web systems; and interviews with 21 individuals that are involved in the management and archiving of those websites. The results of this research show that the observed sites are the product of an organisation’s online activity and that they simultaneously document the objectives and the occurrences of an organisation’s web presence. New types of documents that are specific to organisational web have been identified. Documents that have migrated online have acquired a different context of use and new characteristics. Hence, current document management methods must consider the unique properties of documents in a web environment. Only a portion of the observed organisations are involved in the process of archiving their public website. Additionally, the chosen archiving strategies are not always coherent with the recommendations found in web archiving policies, and do not guarantee the sustainability of web records. Those results led us to design a standard policy model adapted to the particular properties of web archives. This model describes the essential components of a web archiving policy and proposes a range of measures that an organisation could implement based on the results of a risks analysis of their public website’s uses in a business context

Topics: Analyse des risques, Archives Web, Gestion des archives, Méthodes d’archivage du Web, Politique d’archivage, Pratiques archivistiques, Approche d’archivage du Web, Techniques d’archivage du Web, Types des archives, Web organisationnel, Archival practices, Archives management, Archives typology, Risks analysis, Web archiving, Web archiving methods, Web records, Web archiving policy, Web archiving approaches, Web archiving techniques, Communications and the Arts - Information Science / Communications et les arts - Sciences de l’information (UMI : 0723)
Year: 2012
OAI identifier: oai:papyrus.bib.umontreal.ca:1866/9203

Suggested articles


To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.