Article thumbnail
Location of Repository

Evaluer n'est pas gérer : considérations pour rompre le pouvoir des critères et des indicateurs

By Hervé Brédif and Paul Arnould

Abstract

National audienceDans le domaine forestier, le succès mondial de l'approche "critères et indicateurs" s'explique par la volonté de définir précisément la notion de gestion durable. Recevable en théorie, ce projet s'avère contestable en pratique, car il s'apparente à la quête d'un modèle de forêt idéale, censé satisfaire, partout et toujours, aux différentes "fonctions forestières". Portée par le courant de la certification, cette approche dominante aboutit ainsi à un paradoxe étonnant : personne ne sait vraiment dire ce qu'est la gestion durable, mais tout le monde sait l'évaluer. La confrontation avec la réalité du terrain, à partir d'un travail réalisé dans le territoire de Belledonne-Grésivaudan, permet de mieux comprendre en quoi les critères et les indicateurs s'avèrent très insuffisants pour assurer une meilleure prise en charge des problèmes auxquels sont confrontés les acteurs liés à la forêt et au bois

Topics: Critères, Evaluation, Forêts, Indicateurs, [SHS.GEO]Humanities and Social Sciences/Geography
Publisher: 'INIST-CNRS'
Year: 2004
DOI identifier: 10.4267/2042/5116
OAI identifier: oai:HAL:halshs-00435306v1
Provided by: HAL-UJM
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • https://halshs.archives-ouvert... (external link)
  • https://halshs.archives-ouvert... (external link)
  • https://halshs.archives-ouvert... (external link)
  • http://documents.irevues.inist... (external link)
  • http://documents.irevues.inist... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.