Article thumbnail

Le troisième protagoniste des rapports de domination: Resituer la direction administrative au cœur de la Herrschaftsoziologie de Max Weber

By Karim Hammou

Abstract

On attribue généralement à Weber l'idée que les dominés se soumettraient aux dominants parce qu'ils croient en la légitimité de la domination. Cette thèse est celle qu'a privilégiée Raymond Aron lorsqu'il travailla à la diffusion en France de la sociologie wébérienne. Une fois réexaminés à la lumière de leurs élaborations successives, les travaux de Weber permettent de soutenir une lecture différente. La Herrschaftsoziologie y apparaît comme une sociologie de l'exercice de la domination, dans laquelle la direction administrative occupe une place éminente. Elle est l'instance qui relaie le pouvoir d'un chef vers les dominés, et son action procède notamment de l'horizon de menace qu'elle fait peser sur ces derniers

Topics: domination, pouvoir, Weber, direction administrative, consentement, [SHS.SOCIO]Humanities and Social Sciences/Sociology
Publisher: 'OpenEdition'
Year: 2008
DOI identifier: 10.4000/traces.462
OAI identifier: oai:HAL:halshs-00777151v1
Provided by: HAL AMU
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • https://halshs.archives-ouvert... (external link)
  • https://halshs.archives-ouvert... (external link)
  • https://halshs.archives-ouvert... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.