Politique d'intégration et intégration politique : la grande coalition et les « nouveaux Allemands » au miroir des législatives de 2009

Abstract

D’après les statistiques officielles, 9% des électeurs appelés aux urnes pour les législatives de 2009 étaient des personnes issues de l’immigration. Cet article se propose d’évaluer le degré de participation, et de représentation politique des Allemands issus de l’immigration (Aussiedler, Turco-Allemands). L’intégration était un thème central de la grande coalition. Les législatives offrent donc l’opportunité de mesurer les effets de la politique d’intégration. Il s’agit d’analyser si la rhétorique intégrationniste (Conférence sur l’islam, Sommet national sur l’intégration) et les stratégies de mobilisation des élites politiques ont suffi à susciter une modification significative du comportement électoral des « nouveaux Allemands ». On peut se demander enfin si le Bundestag nouvellement constitué est à cet égard représentatif de la population

Similar works

This paper was published in Okina.

Having an issue?

Is data on this page outdated, violates copyrights or anything else? Report the problem now and we will take corresponding actions after reviewing your request.