Article thumbnail

Représentation sociale et algèbre de Boole : une étude des modèles normatifs dans une situation de biculturalisme

By S. Gaymard

Abstract

Cette étude repose sur l\u27articulation entre le domaine des représentations sociales et des normes et la problématique du biculturalisme chez des jeunes filles d\u27origine maghrébine. L\u27utilisation de l\u27algèbre de Boole met en évidence des structures compensatoires et nous permet d\u27opérationnaliser le concept de «modèles normatifs »: pour ces jeunes filles à la fois françaises et maghrébines, il y a différentes façons d\u27être dans la norme. Les étudiantes présentent des structures compensatoires qui illustrent bien leur démarche de négociation avec la famille. Ces compensations leur permettent de ne pas être « hors normes » par rapport à leur culture d\u27origine; de plus, elles mettent en évidence une estime de soi positive. A la différence des étudiantes, les non-étudiantes en conflit avec leur famille, cherchent moins à compenser les écarts à la majorité. Leurs structures compensatoires présentent une certaine incohérence et une estime de soi négative. Le système normatif des étudiantes apparaît plus structuré et plus équilibré que celui des non-étudiantes

Publisher: Presses Universitaires de Grenoble
Year: 2002
OAI identifier: oai:okina.univ-angers.fr:12997
Provided by: Okina

Suggested articles


To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.