Article thumbnail

Un cadre théorique et méthodologique pour l’observation des pratiques collaboratives des maîtres E

By Corinne Mérini, Serge Thomazet and Pascale Ponté

Abstract

National audienceLa question de l'observation ne peut pas être dissociée de la position du chercheur, du point de vue qu'il adopte pour observer, de l'histoire de la construction de l'objet et de la place de celui-ci dans le métier. En nous appuyant sur un pan particulier du métier de maître E, celui qui le met en relation avec ses collègues, les parents et les professionnels médico-sociaux, nous explorons dans ce texte la question de l'observation des pratiques collaboratives de ces enseignants qui ne font pas classe. Ces pratiques peu visibles laissent une part importante aux phénomènes de contexte et nécessitent à la fois de repenser l'unité observée, de la situer dans un ensemble d’autres pratiques. Elles supposent aussi des conditions sociales d'accès à l'information ainsi que le croisement de données diversifiées (écrits professionnels, vidéos, entretiens d’auto-confrontations simples et croisées) inscrit dans une longitudinalité suffisante. Les caractéristiques particulières des pratiques collaboratives nous ont aussi amenés à diversifier les triangulations. Nous pointons enfin les limites de l’exercice

Topics: analyse de l'activité, enseignants spécialisés, méthodologie, [SHS.EDU]Humanities and Social Sciences/Education
Publisher: Université de Nantes
Year: 2014
OAI identifier: oai:HAL:hal-01116762v1
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • https://hal.archives-ouvertes.... (external link)
  • https://hal.archives-ouvertes.... (external link)
  • https://hal.archives-ouvertes.... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.