Article thumbnail

« “Faire du chiffre” pour exister. Les gendarmes et les policiers au principe des statistiques judiciaires (1875-1914) »

By Laurent Lopez

Abstract

International audienceGendarmes et policiers sont au XIXe siècle, déjà, les principaux pourvoyeurs de la justice pénale. À ce titre, ils jouent un rôle fondamental dans la construction de la statistique judiciaire, compilée annuellement dans le Compte général de l'administration de la justice criminelle. Sous la Troisième République, la crise sécuritaire, expose les forces de l'ordre à de violentes critiques. Ces attaques s'appuient sur des statistiques criminelles en hausse qui accréditeraient l'impéritie des gendarmes et des policiers. Stigmatisés au nom de chiffres, gendarmes et policiers cherchent alors à retrouver une légitimité institutionnelle et une utilité sociale en présentant des statistiques à leur avantage. L'obligation d'une productivité judiciaire en constante amélioration devient un élément essentiel du débat sécuritaire public et tend à devenir un impératif catégorique de l'activité professionnelle des forces de l'ordre. Produit de leur travail, la statistique judiciaire alimente la comparaison entre policiers et gendarmes ainsi que leur concurrence de papier à la Belle Époque. Durant cette période s'opère une mutation qui substitue une logique qualitative à un souci quantitatif dans la lutte contre « l'armée du crime ». Ce qui compte désormais ce n'est plus seulement de « faire du chiffre », mais de « faire du bon chiffre »

Topics: Statistiques policières, police judiciaire, polices, gendarmerie, brigades du Tigre, [SHS.HIST]Humanities and Social Sciences/History
Publisher: EHESS
Year: 2007
OAI identifier: oai:HAL:halshs-00256768v1
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • https://halshs.archives-ouvert... (external link)
  • https://halshs.archives-ouvert... (external link)
  • https://halshs.archives-ouvert... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.