Article thumbnail

Protéger la concurrence ou protéger les concurrents ? L'affaire Intel en perspective

By Frédéric Marty and Julien Pillot

Abstract

International audienceWhile the European Commission have imposed a huge fine on Intel (almost €1.07 billion) for having abused of its dominance on the microprocessor's industry, US antitrust authorities seem much more reluctant to settle suits brought by AMD - the Intel's sole serious competitor on this market - in the same way. Our present purpose is to analyze the reasons likely to explain those transatlantic divergences in competition policies relative to fidelity rebates granted by dominant undertakings.La condamnation d'Intel, leader mondial des microprocesseurs, pour abus de position dominante par la Commission européenne le 13 mai 2009 met en exergue la question des possibilités d'éviction de firmes concurrentes par des politiques de remises de fidélité menées par un opérateur dominant. S'il apparaît comme tout à fait possible au point de vue théorique d'exclure du marché, au travers d'une telle politique commerciale, des concurrents au moins aussi efficaces que l'entreprise dominante, il n'en demeure pas moins que le cas Intel témoigne de fortes divergences entre les différentes autorités nationales de la concurrence quant au traitement de telles affaires. En effet, si Intel a d'ores-et-déjà fait l'objet de condamnations au Japon, en Corée du Sud et maintenant par l'Union européenne, la situation est bien moins claire dans le cas américain. L'absence de réaction de la division Antitrust du Département de la Justice s'explique en fait par la prédominance d'une conception des plus précautionneuses quant au traitement des pratiques unilatérales des entreprises dominantes. Il s'agit donc dans cet article d'analyser les faits reprochés à Intel et de s'attacher à expliquer les fondements théoriques des différences de réactions des autorités de la concurrence de part et d'autre de l'Atlantique

Topics: Monopolisation, fidelity rebates, foreclusion, Abus de position dominante, remises de fidélité, stratégies d'éviction anticoncurrentielle, [SHS.DROIT]Humanities and Social Sciences/Law, [SHS.ECO]Humanities and Social Sciences/Economics and Finance
Publisher: Société d'études économiques et sociales — SEES
Year: 2009
OAI identifier: oai:HAL:hal-00464409v1

Suggested articles


To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.