Article thumbnail

Formation à l'entreprenariat et le travail indépendant chez les diplômés universitaires

By Mahdi Barouni, Patrick Premand, Stefanie Brodmann, Rita Almeida and Rebekka Grün

Abstract

Ce papier évalue de façon rigoureuse la mise en place d'une voie entrepreneuriale dans le cadre d'une réforme de l'enseignement supérieur. Ce programme visait à fournir une formation pratique à la création d'entreprise et un accompagne ment personnalisé (coaching) aux étudiants qui pouvaient ensuite obtenir leur diplôme en préparant un plan d'affaires au lieu de rédiger un mémoire universitaire classique. Mis en ouvre au cours de l'année universitaire 2009-2010, le projet pilote ciblait les étudiants en dernière année de licence appliquée, c'est-à-dire juste avant leur passage du monde des études à celui du travail ou, souvent, au monde du chômage, compte tenu des longues durées d'accès au premier emploi en Tunisie. Sur les 1 702 étudiants qui ont demandé à s'inscrire dans la voie entrepreneuriale, une moitié a été choisie de façon aléatoire pour participer au programme, tandis que l'autre moitié a suivi le parcours standard. La méthodologie de l'évaluation d'impact de ce programme se fonde sur la sélection aléatoire des participants au programme parmi les candidats intéressés. Dans ce papier nous comparons la situation des participants au programme et des étudiants du groupe de contrôle un an après la fin de l'année universitaire à travers un large éventail d'indicateur. Les résultats montrent que la formation entrepreneuriale ciblée sur les étudiants universitaires contribue à promouvoir le travail indépendant. La voie entrepreneuriale a eu p our effet de développer les connaissances commerciales des étudiants, d'élargir leurs réseaux, et d'affecter un éventail de compétences comportementales. Les résultats indiquent aussi que la voie entrepreneuriale a incité les bénéficiaires à envisager l'avenir avec plus d'optimisme, ce qui est intéressant dans le contexte de la révolution tunisienne. Toutefois, les résultats positifs sur le travail indépendant sont principalement constatés parmi la population masculine et le programme n'a pas relevé le niveau global de l'emploi parmi les bénéficiaire

Topics: Formation, Entreprenariat, Étudiant, Université, Développement de la compétence, Compétence sociale, Travail indépendant, Enseignement supérieur, Tunisie, [SHS.EDU]Humanities and Social Sciences/Education
Publisher: HAL CCSD
Year: 2014
OAI identifier: oai:HAL:halshs-01070694v1
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • https://halshs.archives-ouvert... (external link)
  • https://halshs.archives-ouvert... (external link)
  • https://halshs.archives-ouvert... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.