Article thumbnail

Nahr al-Bared (Liban)Le camp et ses doubles

By Nicolas Puig

Abstract

Traduction du français vers l'arabe de Mounir SaidaniInternational audienceÀ Bared, l’heure est au rétablissement de la normalité face aux accidents de l’histoire. Les réfugiés réinscrivent leur trajectoire et celle du camp dans une double généalogie, palestinienne et locale. Cette quête se manifeste dans les rhétoriques habitantes, à commencer par les reprises toponymiques dont la portée symbolique se trouve ainsi redoublée, dans la production culturelle et l’énonciation politique. Un jeu complexe de recouvrements, de concomitances et d’exclusion s’établit entre des ordres fragmentaires. Ainsi et progressivement, le camp reprend « place ». À la fois manifeste spatial et forme urbaine en devenir générant sa propre historicité, il redevient lieu de pratiques et de représentations, espace d’attachement et de référence, ressource, enfin, pour celui qui en demeure éloigné

Topics: مخيم، نهر البارد ، فلسطين, [SHS.ANTHRO-SE]Humanities and Social Sciences/Social Anthropology and ethnology
Publisher: Centre d'étude de l'unité arabe
Year: 2015
OAI identifier: oai:HAL:halshs-01137574v1
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • https://halshs.archives-ouvert... (external link)
  • https://halshs.archives-ouvert... (external link)
  • https://halshs.archives-ouvert... (external link)
  • https://halshs.archives-ouvert... (external link)
  • https://halshs.archives-ouvert... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.