Article thumbnail

Alger à l'époque ottomane(XVIe-XIXème siècles). Ses trois principaux aqueducs suburbains qui desservent en eau fontaines abreuvoirs et lavoirs

By Dalila Kameche-Ouzidane

Abstract

Pour l’homme des régions arides ou semi-arides mais aussi à Alger où la saison sèche est longue, le jardin terrestre est toujours exclusivement associé à l’image du Paradis dont il est une anticipation . La louange des jardins appartient à la tradition des poésies populaires qui chantent le charme des jenan qui dominent les coteaux et flancs du Sahel algérois. Les références poétiques aux cliquetis des norias et au gazouillis des canaux dans la campagne d’Alger sont nombreuses. Toutes ces demeures surplombent les collines face à la mer, ou se nichent à l’intérieur des terres les plus fertiles, telles celles de Birkhadem. En hiver, les valétudinaires et nombre d’écrivains profitent de ces lieux et du climat tempéré. Les eaux qui y coulent sont abondantes, « bassins des femmes » où se reflètent des rangées d’arcades et des tonnelles, jets d’eau pour le plaisir

Topics: Patrimoine hydraulique-paysages- art des jardins-techniques hydrauliques-art des fontaines, [SHS.ARCHI]Humanities and Social Sciences/Architecture, space management, [SHS.ARCHEO]Humanities and Social Sciences/Archaeology and Prehistory
Publisher: HAL CCSD
Year: 2013
OAI identifier: oai:HAL:hal-01152373v1
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • https://hal.archives-ouvertes.... (external link)
  • https://hal.archives-ouvertes.... (external link)
  • https://hal.archives-ouvertes.... (external link)
  • https://hal.archives-ouvertes.... (external link)
  • https://hal.archives-ouvertes.... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.