Article thumbnail

Le développement régional et local, avant et après la mondialisation

By Benoît Lévesque

Abstract

La globalisation représente quelque chose de nouveau qui entraîne à la fois des menaces et des opportunités inédites. La région et le local sont des espaces où il est possible non seulement de maîtriser au moins partiellement la « mondialisation » mais également de penser le futur, voire de le fabriquer. Nous entrons dans un autre monde et une autre économie ; les facteurs qui l'expliquent ne se réduisent pas à la seule mondialisation entendue comme globalisation. En tête de liste, on retrouve les décisions politiques de nos gouvernements et, derrière ces décisions, des demandes sociales non satisfaites, des problèmes qui ne trouvaient pas de solution dans le cadre des institutions en place, des conflits non régulés, etc (Boyer, 1997). Autant d'ingrédients pour penser une autre mondialisation. Ce texte est divisé en trois sections. La première partie permet à la fois de distinguer mondialisation et globalisation (si la mondialisation n'est pas quelque chose de nouveau, la globalisation le serait, mais désignerait quelque chose d'émergent de sorte que les deux peuvent provisoirement être utilisés comme synonymes) et d'identifier les principaux dangers qui y sont associés. La deuxième partie tente de caractériser le modèle de développement économique et de développement régional qui existait avant la globalisation tout en insistant sur ses limites, notamment son incapacité à mobiliser les ressources locales. La troisième section porte sur les nouvelles approches de développement régional et local qui tentent maintenant de tirer dans la même direction et de réconcilier de plus en plus le développement économique et le développement social. Dans cette visée, le global et le local représentent non pas deux réalités séparées comme le suggèrent les néolibéraux, mais deux faces d'un même processus. D'où d'ailleurs le terme de glocalisation. De plus, nous suggérons que les initiatives locales qui s'appuient sur la société civile, peuvent aller dans la même direction que les luttes pour une autre mondialisation. Dans les deux cas, la reconnaissance de la société civile et une demande pour une démocratie représentative et délibérative sont au coeur des enjeux pour un autre développement

Publisher: Centre de recherche sur les innovations sociales
Year: 2001
OAI identifier: oai:dspace.erudit.org:001671dd

To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.

Suggested articles