Location of Repository

Les pratiques pédagogiques en première année universitaire : description et analyse de leurs implications sur la scolarité des étudiants

By Amélie Duguet

Abstract

In France, there is little research on university teaching and focusing specifically on teaching practices. This present research aims to explore this concept in two different ways. The first part focuses on the description of the practices implemented by teachers during first-year university lectures. Using in situ observation of lecture practices of 49 teachers from five programmes, we first show that teachers’ practices mostly rely on traditional methods as defined by Bru (2006). However, we show a variety of practices among teachers. The second part of this research updates our knowledge of the implications of these practices on student studies. 734 freshmen from these sectors were interviewed by questionnaire. We see first that the " declared practices " by the students, or in other words the opinion that they have of teaching practices, particularly affect their motivation, while the effect on ways of studying is nonexistent all things being equal. In comparison to other variables, such as those related to educational background of the individual, they have in addition a relatively moderate impact on the average score of the exam first and second semester and the likelihood of passing the year. However, the motivation appears to be a mediator of the effect of "declared" on study practices and success. In addition, we look at the effect of "observed" practices, ie effectively implemented by teachers on student studies. These play a significant direct role in explaining study practices and student success, but they have no effect on motivation.En France, les travaux portant sur la pédagogie universitaire et se focalisant plus particulièrement sur les pratiques pédagogiques des enseignants sont peu nombreux. Aussi ce travail se propose-t-il d’approfondir ce concept sous deux aspects. Le premier axe s’articule autour de la description des pratiques mises en œuvre par les enseignants lors des cours magistraux en première année universitaire. A l’appui de l’observation in situ des pratiques de 49 enseignants issus de cinq filières, il est montré que celles-ci reposent en grande majorité sur les méthodes « traditionnelles ». Néanmoins, les résultats permettent également de mettre en lumière une variété des pratiques. Le second axe a trait à la mise au jour des implications de ces pratiques sur la scolarité des étudiants. Pour cela, ont été interrogés par questionnaires 734 étudiants de première année issus de ces mêmes filières. Il est d’abord montré que les « pratiques déclarées » par les étudiants, autrement dit l’opinion qu’ils portent à l’égard des pratiques des enseignants, influent particulièrement sur leur motivation, tandis que l’effet sur les manières d’étudier est toutes choses égales par ailleurs non significatif. Elles exercent de surcroît un impact modéré sur la réussite. La motivation apparaît néanmoins comme une variable médiatrice de l’effet des pratiques « déclarées » sur les manières d’étudier et la réussite. Parallèlement à ces analyses, est examiné l’effet des pratiques « observées » sur la scolarité des étudiants. Celles-ci jouent un rôle direct significatif dans l’explication des manières d’étudier et de la réussite des étudiants, tandis qu’aucun effet significatif sur la motivation n’est mis au jour

Topics: Study practices, Students, Academic success, Teaching practices, Motivation, Pratiques pédagogiques, Réussite universitaire, Étudiants, Manières d’étudier, [ SHS.EDU ] Humanities and Social Sciences/Education
Publisher: HAL CCSD
Year: 2014
OAI identifier: oai:HAL:tel-01217315v1
Provided by: Thèses en Ligne

Suggested articles

Preview


To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.