Article thumbnail

Pour une patrimonialisation intégrée au développement urbain : élaboration des conditions de conciliations entre obligations de préservation et impératifs de développement à travers l’étude de cas d’Avignon

By Bessam Fallah

Abstract

The preservation of historic cities requires on behalf of the actors committed to the urban development of the urban historic ensemble (EUH) additional efforts to extend their actions beyond isolated buildings. In practice, when developing historic urban ensembles, the conservation of the urban heritage seems to be relegated to an external if compulsory constraint which has to be overcome. This situation often results in the opposition of two aims: development versus conservatory.The question of how can the conservation of urban heritage be better considered is debated on international, national and local scales. By joining this current debate, our thesis aims to answer the following question: how can we improve the management of the imperatives behind urban development in historic cities, when tied to patrimonial obligation towards urban ensembles?The literature review helped us show that the notion of urban heritage, which justifies the urban preservation, was born in the minds of planners confronted with urban development, linking the notion of the urban heritage more closely to that of development than to conservation. In the absence of one that would move towards urban heritage preservation and confronted with the dominant if opposite postures, we realized, based on the literature review, that the opposition shared anchoring elements: the preservation paradigm of actions, centered on buildings and unsuitable in the case of ensembles, this paradigm supported by divergent institutional cultures and strengthened by an opposition between the modes of local implication.Considering the well-known difficulties and the contributions of the literature review, which clarifies the nature of the opposition between heritage conservation and development, how can the preservation of historic urban ensembles be thought differently? To answer that question, we propose reflecting on urban preservation as integrated to urban development.On the methodological level, the nature of the opposition between development and conservation sends us back to the analysis of what takes place on the field. We chose to look at the historic center of Avignon, where various actors have attempted to exceed this opposition. Avignon, as a mid-sized city of the South of France, is endowed with one of France’s biggest protected areas which cover the entire historic center. The history of the actions carried out in the intramural brings out archetypical situations which illustrate the opposition between development and conservation. The case study allowsus to intellectualise the mobilization of urban heritage on 3 levels: Institutional, Find and Urban action. Each of these levels distinguishes itself by the nature of the mobilization and by the point at which are made manifest the mobilization of the material and symbolic dimensions of urban heritage. Starting with the case study, we have conceptualised a model which goes beyond a restricted reading focused on the opposition to think out urban development within the context of urban conservation. The model brings into the urban development the notion of urban heritage designation as a succession of actions which qualify urban historic ensemble as heritage and preserve them. On the scientific level, the model mobilizes notions, borrowed from sociological, communicational, ethnological and geographical approaches of heritage designation. It proposes a new analytical framework for thinking about the actors involved in the urbanistic management of the historic urban ensembles, so as to exceed the oppositions and guarantee a sustainable creation of urban heritage which does not constitute an obstacle for the imperatives of development. The model helps us see the roles at stake and organizes the various actions undertaken by the various actors in favour of both heritage and development to come up with an integrated urban heritage designationLa thèse porte sur la patrimonialisation de l’urbain à partir des dispositifs censés encadrer le devenir du patrimoine dans les villes et qui se confronte aux logiques de développement urbain. La posture situe la patrimonialisation de l'urbain dans un processus historique. Initialement centrée sur les monuments, identifiés pour leurs valeurs, la patrimonialisation a englobé les contextes pour ensuite considérer les ensembles comme des patrimoines. La patrimonialisation des ensembles urbains doit prendre en compte les multiples dimensions et acteurs impliqués dans la gestion des villes. Ces évolutions nécessitent la conciliation entre la préservation du patrimoine et le développement urbain. Comment, dès lors, penser concrètement une patrimonialisation, spécifique à l’urbain ?L’étude se fonde sur une reconstruction des programmes de projets dans l’intramuros d’Avignon (France) à partir du croisement de données recueillies dans les documents consignés dans les archives municipales (couvrant la période de 1957-2004) avec des données issues d’entretiens avec des acteurs impliqués (entretiens semi-directifs avec 14 personnes ressources). Ainsi, les sources (orales) de première main permettent d’éclaircir et de compléter les sources écrites (archives). En observant les expérimentations entreprises à Avignon, depuis la Loi Malraux en 1964, nous mesurons la construction sociohistorique des pratiques locales qui se sont structurées autour de la préservation du patrimoine en rapport aux orientations nationales et les difficultés d’une prise en compte de la ville historique dans l'évolution urbaine de la ville d’Avignon.La recherche se concentre sur trois (3) moments : les années 1960, 1970 et 1980. Le premier illustre une prise de conscience de l’urgence de préserver les quartiers historiques par la mise en place des secteurs sauvegardés. Ce dernier reste imprégné par la conservation des monuments comme des objets isolés sans arriver à prendre en charge les ensembles. Le deuxième ancre la préservation des ensembles dans les efforts de développement urbain à travers la mise en place des Contrats Ville-Moyenne sous la supervision de l’État. Enfin, le troisième s’affranchit du contrôle de l’État en instaurant des Zones d’Aménagements différées adossées sur des projets issus d’études insistant sur la dimension patrimoniale. L’analyse de ces trois moments consiste à repérer les orientations prises en faveur, ou non, du patrimoine et à rendre compte des contextes et des acteurs impliqués dans ces prises de décisions. En nous référant à des travaux en sciences humaines (sociologie, géographie, anthropologie) et concernant spécifiquement le patrimoine (Amougou, Davallon, Gravari-Barbas, Rautenberg, Veschambres…), nous avons démontré que les orientations qui compromettent la préservation du patrimoine viennent de l’absence de lien entre trois (3) niveaux, repérés lors de l’analyse : la trouvaille du patrimoine, la mise en politique du patrimoine et l’action urbaine. Pour dépasser ces manques de liens entre les trois, la thèse propose un outil pour penser la patrimonialisation de l’urbain, qui réunit et met en relation les conditions de réussite de la patrimonialisation d’un ensemble urbain historique.La recherche doctorale a ainsi permis de produire des connaissances à visée opérationnelle, en plus d’ouvrir plusieurs pistes qu’il serait pertinent d’approfondir. Sur le plan méthodologique, le repérage des mesures prises en faveur ou contre le patrimoine nécessiterait, compte tenu de la complexité du problème tel que posé, une analyse transversale plus approfondie pour définir des indices en faveur de la préservation ou bien de la détérioration. Dans ce sens, les résultats dégagés à partir du cas d’Avignon gagneraient à être confrontés à d’autres terrains. Par ailleurs, l’arrimage de ce travail aux derniers développements en matière de conservation urbaine portés à l'échelle internationale, par ICOMOS et par l’UNESCO, paraît porteu

Topics: Architectural heritage, Urban heritage, Historical city, Historical center, Old cities, Urban policy, Urban development, Inheritance, Heritage, Preservation, Rehabilitation, Restoration, Renovation, Urban preservation, Ensemble historique, Restauration, Patrimoine architectural, Patrimoine urbain, Ville historique, Quartiers anciens, Politique urbaine, Développement urbain, Patrimonialisation, Patrimoine, [SHS.SOCIO]Humanities and Social Sciences/Sociology, [SHS.ARCHI]Humanities and Social Sciences/Architecture, space management
Publisher: HAL CCSD
Year: 2013
OAI identifier: oai:HAL:tel-01281963v1
Provided by: Thèses en Ligne

Suggested articles


To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.