Article thumbnail

Caractérisation du second système de sécrétion de type II chez la bactérie phytopathogène Erwinia chrysanthemi

By Yann FERRANDEZ

Abstract

Chez les bactéries à Gram négatif, toutes les protéines destinées à la membrane externe sont synthétisées avec une séquence signal qui est clivée lors de leur acheminement. Ce clivage seffectue lors du passage de la membrane interne, par LepB pour les protéines intégrales de la membrane externe ou par LspA pour les lipoprotéines. Les séquençage du génome de Dickeya dadantii a permis de mettre en évidence une seconde machinerie de sécrétion de type II nommée Stt (pour Second Type Two). En aval de ce système se trouve un gène dénommé pnlH dont le produit est homologue à des pectines lyases. Létude de cette protéine a montré quelle est un substrat de la machinerie Stt qui permet son passage de la face interne de la membrane externe à sa face externe. En labsence de Stt ou chez Escherichia coli, PnlH est localisée à la face interne de la membrane externe. Cet ancrage est dû à lextrémité N-terminale de la protéine qui nest pas clivée lors du passage de la membrane interne et contient toute linformation pour ladressage de la protéine. En effet, la fusion des 41 premiers acides aminés de PnlH à des protéines de différents compartiments cellulaires provoque ladressage de celle-ci à la membrane externe. Lanalyse plus approfondie de cette partie N-terminale montre certaines caractéristiques dune séquence signal Tat-dépendante, permettant le passage de la membrane interne par le système Tat. Lanalyse de mutants de la séquence signal ou de la machinerie Tat a confirmé que celle-ci est nécessaire pour le transfert de PnlH à travers la membrane interne. Ainsi, lanalyse de ladressage de PnlH à la membrane externe a permis de mettre en évidence une nouvelle voie dacheminement de protéines à la membrane externe des bactéries. Ce nouveau mécanisme de ciblage de protéines à la membrane externe est probablement répandu puisque PnlH est aussi localisée à la membrane externe quand elle est exprimée dans le E. coli. PnlH nétant pas détectée comme substrat de la machinerie Tat par les programmes de prédiction, cela suggère quil reste à découvrir dautres protéines de la membrane externe Tat-dépendante encore non identifiées

Topics: Chimie
Publisher: INSA de Lyon
Year: 2009
OAI identifier: oai:docinsa.insa-lyon.fr:ferrandez
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • http://docinsa.insa-lyon.fr/th... (external link)

  • To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.

    Suggested articles