Location of Repository

Analyse pollinique des miels des îles de l'océan Indien

By Tsiory Mampionona Rasoloarijao, Z. Ramamonjisoa Ralalaharisoa, Perle Ramavovololona and Vincent Porphyre

Abstract

Les îles de l'océan Indien, lieux sensibles de biodiversité flo¬ristique, produisent différents types de miels, dont les miels de litchi, d'eucalyptus, de baobab, de tamarin et de mille fleurs. Les appellations courantes sont données par habitude à partir des observations de butinage, de couleur et autres caractères. Pour l'intégration dans le circuit commercial national ou interna-tional, il est indispensable de pouvoir différentier les productions et de leur attribuer des appellations conformes aux données sci¬entifiques. L'analyse pollinique ou mélissopalynologie, basée sur la relation entre les grains de pollen contenus dans le miel et la plante productrice de nectar, est la méthode qui permet à la fois de vérifier une appellation florale et son origine géographique (1). Le but de ce travail a été de caractériser les miels des dif¬férentes îles selon leur origine botanique et leur provenance géographique, et de déterminer leur profil pollinique. Cinquante-neuf échantillons de miels, dont 20 en provenance de Madagascar, 31 de Rodrigues et 8 de la Réunion ont été analysés. Les analyses ont consisté à identifier, dénombrer les taxons polliniques et déterminer les types de miel suivant les fréquences relatives du pollen dominant des différents miels. Les taxons polliniques associés au pollen dominant de chaque type de miel ont été relevés pour chaque région. Deux principaux types de miel – miels de litchi et d'eucalyptus – ont été reconnus à travers 123 taxons polliniques rencontrés dans l'ensemble des échantillons étudiés pour lesquels 70 p. 100 se sont révélés conformes aux appellations données, attestées par la présence d'un pollen dominant (fréquence ? 45 p. 100). Ce sont des miels monofloraux (2). La figure 1 montre les champs microscopiques des principaux types de miels mono¬floraux analysés et leur diagramme pollinique : les miels de litchi et d'eucalyptus. La classification ascendante hiérarchique des résultats de l'analyse pollinique (figure 2) a permis de faire des regroupe¬ments par rapport à l'origine botanique et aux régions de pro¬duction. Les miels de litchi de Madagascar étaient associés aux pollens de Macaranga spp., de Mimosa pudica et d'Elaeis guineensis, alors que ceux de la Réunion étaient caractérisés par la présence de pollens de Casuarina spp. et de Schinus spp. Chez les miels d'eucalyptus de Rodrigues, la fréquence relative du pollen d'eucalyptus a été supérieure à 65 p. 100. Les miels dits de baobab de Madagascar n'étaient pas monofloraux mais étaient caractérisés par la présence de pollens d'Adansonia spp. et par la prédominance des pollens de Sorghum vulgare et de Ziziphus mauritiana. Les résultats obtenus ont permis de vérifier l'origine florale des miels étudiés et de les caractériser du point de vue de leur origine géographique. Toutefois, l'authentification des miels monofloraux mérite d'être complétée par des analyses physico-chimiques et sensorielles ; il conviendrait aussi d'augmenter le nombre d'échantillons par type de miel et par pays pour une meilleure représentativité des résultats. Des inventaires dans les îles de l'océan Indien aideraient à découvrir d'autres types de miels monofloraux. (Résumé d'auteur

Topics: Q04 - Composition des produits alimentaires, U40 - Méthodes de relevé
Year: 2014
OAI identifier: oai:agritrop.cirad.fr:576474
Provided by: Agritrop

Suggested articles

Preview


To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.