Location of Repository

De l’harmonie dans la construction des mots français

By Roché Michel and Plénat Marc

Abstract

La formation des gentilés, particulièrement sensible aux contraintes d’euphonie, permet de mettre en évidence, pour le français, deux manifestations complémentaires de la contrainte dissimilative. L’une, négative, tend à éviter la consécution à faible distance du même phonème ou de deux phonèmes proches. Elle explique la sous-représentation des deux principaux suffixes, -ais et -ois, après une accroche en sifflante, à cause de la sifflante conte-nue par le suffixe au féminin, ainsi que la sous-représentation de -ais après /E/ et de -ois après /A/. L’autre, positive, favorise entre les voyelles une harmonie fondée sur les contrastes. De-vant les suffixes dont la voyelle est une voyelle d’avant moyenne ou haute (-ais, -ain, -in, -ier…), sont privilégiés les radicaux dont la dernière voyelle est une voyelle d’arrière moyenne ou basse, et de préférence un /O/ plutôt qu’un /A/. Devant les suffixes dont la voyelle est une voyelles d’arrière moyenne ou basse (-ois, -ot, -on, -and, -at, -ard…), sont privilégiés les radi-caux dont la dernière voyelle est une voyelle d’avant moyenne ou haute, et de préférence un /i/ plutôt qu’un /E/. Pour cela, un yod au contact du suffixe joue le même rôle qu’un /i/ dans la syllabe précédente. Cette harmonie est obtenue soit par la sélection du suffixe, soit par un aménagement – substitution, épenthèse, troncation, insertion d’un interfixe, etc. – du radical fourni par la base. On observe d’autre part une harmonisation de l’accroche consonantique du radical avec la voyelle du suffixe. Devant -ois, sont privilégiées les attaques en labiale ou en vélaire, en accord avec le double caractère du /w/ propre à ce suffixe. Devant -ais et -ain, ce sont les attaques en dentale. Devant -ot, -on, -and, -at, -ard, la tendance à rapprocher l’articu-lation de la consonne de celle de la voyelle peut aller jusqu’aux vélaires mais elle s’arrête sou-vent aux palatales à cause de la rareté des moyens offerts par les vélaires en français et de la contrainte portant sur les voyelles, qui privilégie devant ces suffixes une attaque en yod

Topics: Social Sciences, H
Publisher: EDP Sciences
Year: 2016
DOI identifier: 10.1051/shsconf
OAI identifier: oai:doaj.org/article:9e9bd1a5e1c04c488535eee6f4de1949
Journal:
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • https://doaj.org/toc/2261-2424 (external link)
  • http://dx.doi.org/10.1051/shsc... (external link)
  • https://doaj.org/article/9e9bd... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.