Location of Repository

Les relatives en français vernaculaire

By Larrivée Pierre and Skrovec Marie

Abstract

L’étude fondatrice de Keenan and Comrie (1977) ordonne les fonctions grammaticales du pronom relatif sur une échelle d’accessibilité (sujet, objet direct, indirect, génitif, etc.). On s’attend ainsi à ce qu’un pronom relatif en fonction plus accessible soit plus fréquent, moins sujet à l’erreur de performance et moins soumis à des collocations. L’objectif de ce travail est d’évaluer les prédictions de la hiérarchie d’accessibilité en examinant le comportement des relatives en français vernaculaire. Pour ce faire, les manifestations des relatives sont analysées dans un sous-corpus d’environ 900 000 mots d’ESLO2. L’analyse montre que plus il est accessible, plus un relatif est fréquent, et moins il est sujet à l’erreur de performance. Le travail suggère en outre qu’un relatif moins accessible entre plus régulièrement dans des schémas collocatifs, bien que les schémas attestés n’ont pas la répartition informationnelle quasi-catégorique qu’attestent les données vernaculaires de Duffield et Michaelis (2011) pour l’anglais, ce qui exclut une analyse uniquement constructionnelle pour le français. On contribue donc à (in)valider des hypothèses sur les causes de la hiérarchie d’accessibilité

Topics: Social Sciences, H
Publisher: EDP Sciences
Year: 2016
DOI identifier: 10.1051/shsconf
OAI identifier: oai:doaj.org/article:e843a89ca4104e8caede184013517ccd
Journal:
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • https://doaj.org/toc/2261-2424 (external link)
  • http://dx.doi.org/10.1051/shsc... (external link)
  • https://doaj.org/article/e843a... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.