Location of Repository

Les animateurs de projets de développement rural en Algérie : l’idéal désenchanté de la participation villageoise

By Akerkar Akli

Abstract

En Algérie, depuis le début des années 2000, dans le cadre de la politique de développement territorial rural notamment par le biais de son principal instrument, les Projets de Proximité de Développement Rural Intégré, les populations villageoises sont appelées à désigner parmi leurs membres un (e) animateur (rice) pouvant jouer le rôle d’une interface entre les porteurs de projets et leur environnement extérieur. L’objet de cet article est de confronter les ambitions des pouvoir publics à institutionnaliser l’approche participative en milieu rural aux résultats concrets de la mise en oeuvre de cette dernière. Il est constaté que l’engagement de fait des animateurs bute contre des difficultés multiples qui entravent leur volonté d’intégrer les mécanismes de la gouvernance locale et de devenir partenaires actifs du développement rural

Topics: animateurs, Bejaïa, développement territorial rural, Projets de Proximité de Développement Rural Intégré, Agriculture (General), S1-972, Plant culture, SB1-1110
Publisher: UMR Dridura
Year: 2015
OAI identifier: oai:doaj.org/article:6bc68072ceb74f448966bba7c165c6a2
Journal:
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • https://doaj.org/toc/2421-9037 (external link)
  • https://doaj.org/toc/2421-8928 (external link)
  • http://alternatives-rurales.or... (external link)
  • https://doaj.org/article/6bc68... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.