Skip to main content
Article thumbnail
Location of Repository

AUTOBIOGRAPHIE ET FRANCOPHONIE: cache‐cache entre ‘nous’ et ‘je’

By Anne‐Marie Gans‐Guinoune

Abstract

Pourquoi évoquer cet objet d’étude qu’est l’autobiographie dans le cadre particulier de la francophonie ? Le pacte autobiographique aurait‐il une spécificité franco‐française qui placerait les littératures venues d’ailleurs dans la marge ? La francophonie, terme que je conserve malgré que le concept soit tant décrié ces temps derniers par les tenants d’une littérature‐monde, englobe tous les écrivains utilisant une même langue, le français, pour raconter une réalité universelle, celle de l’homme. Après avoir donné quelques définitions de base, je présenterai un rapide panorama d’auteurs francophones ayant eu recours à l’autobiographie, pour enfin m’arrêter un peu plus sur deux écrivains maghrébins, Driss Chraïbi et Maïssa Bey. L’observation de leur mode d’écriture montre que l’autobiographie fonctionne chez des auteurs de cultures éloignées de la culture occidentale sous une autre forme

Topics: Autofiction, autobiographie maghrébine, Bey, Chraïbi
Year: 2009
OAI identifier: oai:dspace.library.uu.nl:1874/39992
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • http://dspace.library.uu.nl:80... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.