Article thumbnail

Projet IATROCHUTE : création d’un outil destiné aux professionnels de santé, d’aide à la détection et à la prise en charge de l’iatrogénie médicamenteuse dans la chute des sujets âgés

By Antoine Tavares Bandeira and Davy Benhamou

Abstract

Introduction : Le vieillissement de la population en France constitue aujourd’hui un véritable défi pour les professionnels de santé et les pouvoirs publics. Chez les sujets âgés, l’iatrogénie médicamenteuse et la chute sont deux problèmes de santé publique souvent intriqués. A ce jour, il existe des outils d’aide à la détection et prise en charge de l’iatrogénie médicamenteuse mais leur utilisation en pratique semble insuffisante. Le but de notre travail est de créer un outil novateur qui, de part son contenu et sa numérisation, serait utile et facile d’utilisation pour les professionnels de santé afin de détecter et prendre en charge l’iatrogénie médicamenteuse dans la chute du sujet âgé. Méthode : Une revue de la littérature a permis d’identifier les principaux outils et études concernant l’iatrogénie médicamenteuse. A partir d’un travail réalisé par la filière gériatrique du Réseau Nord Alpin des Urgences, nous avons, dans un premier temps, rédigé des conduites à tenir vis à vis de soixante et une classes thérapeutiques ou principes actifs potentiellement responsables de la chute selon le symptôme présenté par le patient. Ces conduites à tenir, divisées en deux parties (« en urgence » et « dans les suites ») ont ensuite été soumises à l’évaluation par un panel pluridisciplinaire d’experts selon une méthode de consensus inspirée de la méthode Delphi. Résultats : Vingt-quatre experts ont été recrutés et répartis en cinq groupes par symptôme lié à l’effet iatrogène rencontré par le praticien : allongement du QT / bradycardie ; hypotension orthostatique ; confusion / désorientation / somnolence ; syndrome parkinsonien ; hypoglycémie. Chaque groupe était constitué d’un membre de la pharmacovigilance, un gériatre, un urgentiste, un médecin généraliste et un autre spécialiste en rapport avec le symptôme. Les experts devaient évaluer les conduites à tenir en les notant et en proposant des modifications tour après tour si nécessaire. Après deux itérations, soixante-deux conduites à tenir ont été validées. Conclusion : Ce travail a permis de statuer sur des conduites à tenir à adopter en fonction de différentes situations iatrogéniques rencontrées chez les sujets âgés ayant chuté. Il doit maintenant suivre un processus d’informatisation afin d’être disponible sur ordinateur et sur Smartphone. Dans les suites, une étude évaluant l’impact clinique de l’utilisation de cet outil semble nécessaire

Topics: Iatrogénie médicamenteuse, Sujet âgé, Chute, Outils numériques, IATROCHUTE, Prescriptions médicamenteuses inappropriées, [SDV.MHEP]Life Sciences [q-bio]/Human health and pathology
Publisher: HAL CCSD
Year: 2017
OAI identifier: oai:HAL:dumas-01548183v1
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dum... (external link)
  • https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dum... (external link)
  • https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dum... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.