Article thumbnail

Amazonie péruvienne : Le pétrole et le sang ou la sève et les hommes ? Réflexions autour des violences de Bagua (5 juin 2009) et des mécanismes d'actions internationales de solidarité

By Emmanuelle Piccoli

Abstract

Le 5 juin 2009, plusieurs dizaines de personnes sont mortes lors d'un affrontement entre policiers et manifestants au lieu-dit « la curva del diablo », près de la ville de Bagua, dans le Nord du Pérou. Cet affrontement violent est le résultat d'un ordre donné afin de déloger des manifestants originaires des communautés indigènes amazoniennes qui bloquaient les routes de la région. Il est aussi et surtout le résultat d’une politique gouvernementale de vente massive des terres de la Forêt et des Andes aux entreprises extractives, sans prise en compte des populations, ni des milieux naturels. En cela, ce que certains n’hésitent pas à qualifier de « massacre », n’est pas un épiphénomène, mais bien la manifestation et la conséquence d’une politique globale de l’Etat

Publisher: Centre AVEC
Year: 2009
OAI identifier: oai:dial.uclouvain.be:boreal:96584
Provided by: DIAL UCLouvain
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • http://hdl.handle.net/2078.1/9... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.