Article thumbnail

Le discours de la BCE concernant les aspects sociaux

By Anne Dufresne and 7ème Journées internationales d’Analyse statistiques des Données Textuelles

Abstract

Cet article met en évidence le discours de la Banque centrale européenne (BCE), révélateur extrême de l’idéologie de l’Union européenne (UE), qui a acquis un poids politique et une influence sur la conduite des affaires économiques et sociales. L’étude du lexique et l’analyse des stratégies lexicales et discursives sur les bulletins mensuels de la Banque entre 1999 et 2003 montre comment, au delà de son objectif principal de stabilité monétaire, elle s’intéresse aussi, et de très près, aux questions salariales et de marché du travail. Cette étude lexicale s’attache plus particulièrement à décrire la transformation du vocabulaire autour de la question salariale. Par exemple, nous voyons comment la banque utilise des arguments de contrainte macro-économiques comme prétexte pour « responsabiliser », i.e. « modérer » les revendications des syndicats

Topics: Banque centrale européenne, Modération salariale, Salaire, Politique monétaire
Publisher: Presses Universitaires de Caen
Year: 2004
OAI identifier: oai:dial.uclouvain.be:boreal:104521
Provided by: DIAL UCLouvain
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • http://hdl.handle.net/2078/104... (external link)

  • To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.

    Suggested articles