10.17234/SRAZ.64.1

Georges Bataille et René Char : l’écriture et la question du monde

Abstract

Georges Bataille conçoit l’écriture comme une expérience sacrificielle, qui refuse de s’aliéner aux significations que la société donne aux êtres et aux choses, et qui consiste à témoigner de l’existence véritable comme libérée des contraintes de l’action utile et du projet. Cette conception, Bataille l’a exposée dans un texte adressé à René Char (« Lettre à René Char sur les incompatibilités de l’écrivain ») et il a cru la retrouver dans l’oeuvre poétique de ce dernier. L’objet de cet article est de s’interroger sur la pertinence de ce rapprochement, car la conception du rôle de l’écrivain apparaît très différente chez les deux auteurs, comme le montre en particulier la question du rapport que l’écriture doit entretenir avec le monde

Similar works

Full text

thumbnail-image

Hrčak - Portal of scientific journals of Croatia

Provided a free PDF
oai:hrcak.srce.hr:241478Last time updated on 10/23/2020View original full text link

Having an issue?

Is data on this page outdated, violates copyrights or anything else? Report the problem now and we will take corresponding actions after reviewing your request.