Article thumbnail

Création et évaluation d'un bref programme d'amélioration des capacités empathiques auprès de futurs intervenants en relation d'aide

By Chloé Béland

Abstract

Les intervenants seraient parmi les professionnels les plus à risque d'épuisement professionnel. Il est attendu des professionnels en relation d'aide qu'ils montrent de l'empathie envers leurs clients, qui sont souvent en difficultés. Cette empathie pourrait dans certains cas constituer un facteur de risque d'épuisement. Un individu ayant de bonnes capacités d'empathie serait plus enclin à être contaminé par le stress des autres. Cette contagion émotionnelle peut être bénéfique si celui qui la reçoit sait comment gérer cette émotion. Lorsqu’un intervenant perd le contrôle de la contagion émotionnelle, il en résulte une détresse empathique. Le développement de la précision interpersonnelle émotionnelle (PIÉ), c'est-à-dire la capacité à identifier les émotions des autres avec exactitude à partir de leur non verbal, pourrait être un moyen de freiner la détresse empathique. Le but de ce projet est la création et l'évaluation, avec un devis expérimental, d'un programme d'amélioration de la PIÉ auprès d'une cinquantaine d'étudiantes et étudiants en psychoéducation à l'Université de Montréal. Les objectifs de l’étude étaient d’évaluer si le programme permettait une amélioration de la PIÉ, tout en augmentant l’empathie et en diminuant le stress. Les participants ont été répartis dans l’un des trois groupes expérimentaux, l’un passant le programme AVATAR, l’autre le programme TERA et le troisième étant un groupe contrôle. Les résultats indiquent que seul le programme TERA montre une amélioration de la PIÉ, uniquement pour un des instruments utilisés. Il n’y a pas eu d’effets significatifs pour les autres variables à l’étude, soit l’empathie et le stress. Les résultats doivent cependant être pris avec prudence considérant le faible nombre de participants et la nature des programmes d’entraînement.Social workers are among the professionals who are the most at risk of burnout. They are expected to show empathy towards their clients, who are in need. But empathy could, in some cases, be a risk factor for emotional exhaustion. Indeed, persons with high levels of empathy are more likely to be contaminated by the stress of others. Emotional contagion can be beneficial if the one who receives the emotion knows how to handle it. When social workers lose control of emotional contagion, it can cause empathic distress. Training people to be interpersonally accurate, the ability to judge emotions based on the person’s nonverbal behaviour, could be a way to reduce empathic distress. The purpose of this study was to create and evaluate a new emotions recognition training program. Fifty-two students in psychoeducation from the University of Montreal participated to the study. Aims were to assess whether the program could improve interpersonal accuracy but also empathy and the regulation of stress. Two programs (TERA and AVATAR) were tested in comparison with a control group. Results showed that only the TERA program showed improvement in a specific measure of interpersonal accuracy. No other improvement was observed neither in the two other complementary measures of interpersonal accuracy nor in the other constructs such as empathy or stress management. These results should be put in perspective with the low number of participants and the nature of the training programs

Topics: Empathie, Contagion émotionnelle, Non verbal, Précision interpersonnelle, Détresse empathique, Étudiantes et étudiants en relation d'aide, Stress, Empathy, Emotional contagion, Nonverbal, Interpersonnal accuracy, Empathic distress, Social workers, Psychology - General / Psychologie - Généralités (UMI : 0621)
Year: 2019
OAI identifier: oai:papyrus.bib.umontreal.ca:1866/23833
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • http://hdl.handle.net/1866/238... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.