Article thumbnail

An overview of oak silviculture in the United States: the past, present, and future

By R Rogers, PS Johnson and DL Loftis

Abstract

Oaks (Quercus) are important components of forest systems throughout the United States. This overview describes past, present, and future silvicultural practices within the oak-hickory ecosystem of the United States. Past land-use activities favored oak development, but wildfire and livestock grazing controls have caused severe oak regeneration problems that were not recognized until recently.Prescriptions for weedings, cleanings and the use of stocking charts to control intermediate thinnings were early silvicultural developments. More recently, growth and yield models for managed stands were developed to predict current and future timber volumes. Currently, silviculturists are developing solutions to natural and artificial regeneration problems. Research results indicate that, other factors being equal, regeneration success is favored by simultaneously reducing over and understory densities and that oak seedling survival and development is enhanced in large seedlings that have high root to shoot ratios. Future silvicultural practices will have an ecosystems focus.Un aperçu global de la sylviculture des chênes aux États-Unis : passé, présent, futur. Aux États-Unis, les chênes (Quercus) constituent partout des composants importants des systèmes forestiers. Ce travail a pour but de décrire les pratiques anciennes, actuelles et futures à l'intérieur de l'écosystème chêne-hickory des États-Unis. Autrefois, les activités réalisées dans l'utilisation des terres favorisaient le développement des chênes. Toutefois, la lutte contre les incendies de forêt spontanés et le pâturage du bétail a entraîné des problèmes sévères pour la régénération des chênes, problèmes non reconnus juqu'à ces derniers temps. Les prescriptions pour le désherbage, le défrichement et l'emploi des tableaux de stockage pour contrôler l'éclaircissement intermédiaire de sylviculture étaient des anciens développements en sylviculture. Plus récemment, on a développé des modèles de croissance et de rendement pour les peuplements aménagés afin de prévoir les volumes de bois actuels et futurs. Actuellement, les sylviculteurs sont en train de formuler des solutions aux problèmes de régénération naturelle et artificielle. Les résultats des chercheurs indiquent, que, toutes choses égales d'ailleurs, le succès en régénération est favorisé par la réduction spontanée de la densité des voûtes inférieure et supérieure et que la survie et le développement des plants de chêne sont augmentés chez les grands semis qui ont un rapport racine-pousse élevé. À l'avenir, les pratiques de sylviculture seront centrées sur les écosystèmes

Publisher: EDP Sciences
Year: 1993
DOI identifier: 10.1051/forest:19930602
OAI identifier: oai:edpsciences.org:dkey/10.1051/forest:19930602
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • https://doi.org/10.1051/forest... (external link)
  • https://www.afs-journal.org/10... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.