Rôle de la signalisation par les espèces réactives de l'oxygène dans la germination et la levée de dormance des semences

Abstract

Les progrès récents dans la compréhension des voies de signalisation chez les plantes ont conduit à considérer des espèces réactives de l'oxygène (ROS, reactive oxygen species) comme étant l'un des principaux acteurs de la régulation de la germination et la dormance des semences. L'accumulation des ROS au cours du stockage au sec et de l'imbibition des semences jouerait un rôle dans le contrôle des événements cellulaires impliqués dans la réalisation de la germination. Nous montrons que l'accumulation de ROS est associée à la carbonylation spécifique de protéines altérant ainsi certaines activités enzymatiques pendant la germination ou facilitant la dégradation des protéines de réserve par le protéasome. La dormance serait donc en partie contrôlée par l'oxydation de protéines. Les ROS peuvent également agir comme un signal de levée de dormance des semences grâce à d'autres mécanismes comme le contrôle de l'état d'oxydoréduction cellulaire et l'activation de facteurs de transcription. Leur interaction avec l'acide abscissique et les gibbérellines est également évoquée et un nouveau mécanisme de contrôle de la dormance par le dialogue ROS-hormones est proposé

Similar works

Full text

thumbnail-image

EDP Sciences OAI-PMH repository (1.2.0)

redirect
Last time updated on 10/04/2020

This paper was published in EDP Sciences OAI-PMH repository (1.2.0).

Having an issue?

Is data on this page outdated, violates copyrights or anything else? Report the problem now and we will take corresponding actions after reviewing your request.