oaioai:edpsciences.org:dkey/10.2515/therapie/2013008

Héparines de bas poids moléculaire en traitement prolongé au cours de la grossesse : quel risque osseux ?

Abstract

L’héparine non fractionnée (HNF) et les héparines de bas poids moléculaire (HBPM) sont largement utilisées pour la thromboprophylaxie au cours de la grossesse. L’héparinothérapie prolongée pose le problème du risque de perte osseuse et de fractures ostéoporotiques, l’ostéoporose étant favorisée par la grossesse elle-même. Les études expérimentales montrent un effet comparable de l’HNF et des HBPM sur l’ostéoformation et un effet plus marqué de l’HNF sur la résorption osseuse. Les études cliniques disponibles ne permettent pas d’établir une différence entre l’HNF et les HBPM ou entre les différentes HBPM sur le risque osseux. Elles montrent que la perte osseuse observée sous HBPM n’est pas différente de la perte physiologique liée à la grossesse et que les fractures ostéoporotiques sont généralement associées à des comorbidités ou à des facteurs de risque d’ostéoporose. Les HBPM représentent le choix préférentiel pour la thromboprophylaxie au cours de la grossesse

Similar works

Full text

thumbnail-image

EDP Sciences OAI-PMH repository (1.2.0)

Provided original full text link
oaioai:edpsciences.org:dkey/10.2515/therapie/2013008Last time updated on 4/10/2020

This paper was published in EDP Sciences OAI-PMH repository (1.2.0).

Having an issue?

Is data on this page outdated, violates copyrights or anything else? Report the problem now and we will take corresponding actions after reviewing your request.