«Pendant que le jeune avance en Ferrari, les parents avancent en 2 CV !» (Eggimann, 2018) : la collaboration entre les travailleurs sociaux et les proches des personnes souffrant d’addictions en institution

Abstract

Durant nos premières années d’études, nous avons remarqué qu’il est parfois difficile pour les institutions de collaborer avec la sphère familiale des personnes souffrant de toxicomanie. Le système familial peut se révéler complexe. Il peut donc être source de tensions de s’imposer dans les relations familiales. La problématique de l’addiction n’est pas centrée uniquement sur la consommation mais elle peut être due à un contexte environnemental et familial délicat. En Suisse, nous disposons d’un système pour la promotion de la santé qui est bien construit. De plus, les institutions disposent d’une prise en charge individualisée en fonction des besoins de chaque individu. Cependant, nous pensons que les familles se sentent tout de même exclue de ce processus et qu’elles désirent être plus impliquées dans celui-ci

    Similar works

    Full text

    thumbnail-image

    RERO DOC Digital Library

    Provided a free PDF
    oai:doc.rero.ch:20191203113807-QPLast time updated on 12/14/2019View original full text link

    This paper was published in RERO DOC Digital Library.

    Having an issue?

    Is data on this page outdated, violates copyrights or anything else? Report the problem now and we will take corresponding actions after reviewing your request.