Article thumbnail

Rekall  : un environnement open-source pour documenter, analyser les processus de création et simplifier la reprise des œuvres scéniques

By Clarisse Bardiot, Thierry Coduys, Guillaume Jacquemin and Guillaume Marais

Abstract

International audienceLes Digital performances, dont le développement commence dans les années 1960, comprennent de nombreuses œuvres musicales ou du moins une composante sonore importante. Du fait de l’obsolescence rapide des technologies, les Digital performances, sont non seulement éphémères comme toute œuvre scénique mais engendrent également des traces de plus en plus éphémères. Il devient ainsi très difficile non seulement de documenter les œuvres et leurs processus de création, mais également de les reprendre, voire de les insérer dans un répertoire. Dans le domaine des digital performances, le modèle de la partition musicale, ou celui d’un système de notation, qui a été avancé par plusieurs chercheurs, est loin de résoudre les problèmes de documentation nécessaires à la reprise des œuvres. Par ailleurs, plusieurs initiatives ont été menées pour documenter très précisément une œuvre sans développer pour autant de proposition générale qui pourrait s’appliquer à un ensemble d’œuvres, voire aux arts de la scène de manière générale. Plutôt que de développer un système de notation, nous proposons de développer un outil d’annotation qui puisse être utilisé dans un très grand nombre de cas, qu’il s’agisse de chorégraphie, de théâtre ou de musique. Rekall est un environnement open source pour documenter, analyser les processus de création et faciliter la reprise des œuvres scéniques. C’est un logiciel qui permet de documenter les digital performances, en prenant en compte le processus de création, la réception et les différentes formes d’un spectacle. Il s’adresse à la fois aux artistes, aux techniciens, aux chercheurs et au grand public. Rekall est une réponse aux problématiques de documentation et de conservation des arts à composante technologique, ainsi qu’aux difficultés rencontrées par les artistes lors de la reprise d’un spectacle dont les technologies sont devenues obsolètes, tout en étant au plus près de la démarche propre à chaque artiste, à chaque compagnie. Il permet à la fois de rendre compte des technologies utilisées dans le spectacle et d’en offrir une description pour éventuellement proposer une alternative avec d’autres composantes. Le fonctionnement de Rekall s’articule essentiellement autour des documents de création et propose une préservation active des digital performances

Topics: arts de la scène, logiciel, préservation, documentation, analyse, processus de création, [SHS.MUSIQ]Humanities and Social Sciences/Musicology and performing arts, [SHS.INFO]Humanities and Social Sciences/Library and information sciences, [INFO]Computer Science [cs]
Publisher: AFIM
Year: 2014
OAI identifier: oai:HAL:hal-02336360v1
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • http://musinfo.fr/images/reche... (external link)
  • https://hal.archives-ouvertes.... (external link)
  • https://hal.archives-ouvertes.... (external link)
  • https://hal.archives-ouvertes.... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.