Article thumbnail
Location of Repository

La suspension, pour des prises de participation supérieures à 2 % du capital, des droits de vote dans des entreprises privatisées opérant dans les secteurs de l'électricité et du gaz entrave la libre circulation des capitaux et ne peut être justifiée par le souci de prévenir des distorsions de concurrence dues à une libéralisation inégale des secteurs en cause dans les différents Etats-membres

By Gérard Jazottes

Abstract

International audience(CJCE 2 juin 2005, Commission c/ République italienne, aff. C-174/04

Topics: CONCURRENCE, Libre circulation, Libre circulation des capitaux, Prise de participation, Droit de vote, [SHS.DROIT]Humanities and Social Sciences/Law
Publisher: Dalloz
Year: 2005
OAI identifier: oai:HAL:halshs-02253565v1
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • https://www.dalloz.fr/document... (external link)
  • https://halshs.archives-ouvert... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.