Article thumbnail

Le genre de l'assistance. Mères célibataires et travailleuses du social.

By Lilian Lahieyte

Abstract

Asserting gender as the main analytical category, this thesis investigates the effects of welfare policies. It is based on an intensive ethnographic study of both social workers and single mothers on welfare, while also including statistical investigations and archival work. Envisioning the welfare interactions as structural interactions, both differentiated but the recipients' strategies system and the social workers' professional psitions and dispositions, it allows for an identification of three major effects : imposition effects, temporization effects and sedimentation effects. Adter a general exposition of the main hypothesis, the first part of the thesis intends to rebuild, analytically, the recipients' strategies system. The second part replaces social workers' positions within the local governement's policy configurations as well as within the professional structure it entails. The third part identifies and analyses the three aforementioned effects. The main result is that welfare is part of a gendered division of the domination labor, which results in the cross occultation of both the actual work social workers provide and the reproduction of race, class, and gender relations that welfare induce.Plaçant le genre au centre de l’analyse, cette thèse propose de reconstruire la relation d’assistance comme une interaction structurale, différenciée à la fois par le système de stratégies des allocataires de l’assistance et par la position professionnelle des travailleuses qui la mettent en œuvre. Trois effets sociaux de l’assistance sont ainsi identifiés : l’imposition, la temporisation et la sédimentation. Cette démonstration est menée sur la base d’une enquête de terrain au long cours auprès de travailleuses du social employées par différentes institutions et de femmes élevant seules leur(s) enfant(s) en percevant le Revenu Solidarité Active. Des traitements d’enquêtes statistiques, d’archives et d’ensembles documentaires complètent ce matériau. Après avoir clarifié la position de l’hypothèse centrale par rapport aux hypothèses existantes en matière d’effets sociaux de l’assistance, la première partie de la thèse reconstitue le système de stratégies des enquêtées allocataires. Les contraintes qu’elles rencontrent sur le marché de l’emploi, au sein des relations pratiques et/ou de parenté et au sein des relations avec leur ex-conjoint ou dans l’éducation des enfants sont analysées. Elles sont constamment rapportées aux réponses qu’elles suscitent chez les enquêtées. La deuxième partie replace la position des travailleuses dans les configurations départementales d’action publique et dans la structure des postes qui s’y organise. La décentralisation des politiques d’assistance est d’abord étudiée telle qu’elle a été politisée par les élus départementaux, puis telle qu’elle a été reçue par les professions du social. Pour comprendre ce point, nous analysons les évolutions de l’ethos assistantiel, principe de mobilisation professionnelle marqué par des assignations de genre. Nous étudions ensuite les différents « modes d’exposition » au public et du public qui déterminent les situations de travail, la division du travail et les logiques de carrière entre les postes. La troisième partie isole et analyse les trois effets de l’assistance que le cadre d’analyse permet d’identifier dans le matériau. Les effets d’imposition découlent de « l’arbitraire d’exposition » que constitue l’assistance. Non seulement les comportements des personnes assistées sont vus au travers de grilles spécifiques, qui ne seraient pas imposées en dehors d’une relation d’assistance, mais ces grilles et les conséquences auxquelles elles prêtent varient d’une position professionnelle à l’autre. L’assistance entre ainsi en contradiction avec différentes dimensions du système de stratégie des allocataires. Les effets de temporisation découlent d’une mise en œuvre temporelle de certaines dimensions du système de stratégies dans le cadre de la relation d’assistance : il peut s’agir de temporiser la privation d’emploi ou de temporiser la violence des conditions quotidiennes d’existence. Les effets de sédimentation, enfin, renvoient à la contribution particulière de l’assistance à la reproduction des principes de domination, notamment de classe et de genre

Topics: Gender, Social classes, Domestic labor, Social work, Public policies, Welfare, Assistance, Genre, Classes sociales, Stratégies, Travail domestique, Travail social, Action publique, [SHS.SOCIO]Humanities and Social Sciences/Sociology, [SHS.GENRE]Humanities and Social Sciences/Gender studies
Publisher: HAL CCSD
Year: 2018
OAI identifier: oai:HAL:tel-02144776v2
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • https://halshs.archives-ouvert... (external link)
  • https://halshs.archives-ouvert... (external link)
  • https://halshs.archives-ouvert... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.