Skip to main content
Article thumbnail
Location of Repository

Ouganda: la justice traditionnelle est-elle une alternative viable à la Cour pénale internationale?

By Tim Allen

Abstract

En 2005, la CPI émet ses premiers mandats d’arrêt. Ils visent cinq chefs rebelles de la Lord’s Resistance Army, qui sévit depuis 1986 dans le Nord de l’Ouganda. Une polémique émerge car les mandats sont accusés de bloquer les négociations de paix. Certains voient dans le recours à des formes « traditionnelles » de justice la solution à ce dilemme. Tim Allen effectue une analyse critique de cette mobilisation et montre combien elle repose sur des représentations erronées des pratiques et des attentes des Acholi. Il explique quelles sont les conséquences de la codification de pratiques fluides et hétérogènes sur les équilibres politiques locaux et que le recours à des formes « traditionnelles » de justice participe de la périphérisation du Nord de l’Ouganda dans le débat national

Topics: JA Political science (General), JX International law, JZ International relations
Publisher: Cairn.info
Year: 2008
DOI identifier: 10.3917/mouv.053.0118
OAI identifier: oai:eprints.lse.ac.uk:41212
Provided by: LSE Research Online
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • http://dx.doi.org/10.3917/mouv... (external link)
  • http://eprints.lse.ac.uk/41212... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.