Article thumbnail

Femmes et protection sociale : au coeur des enjeux politiques des politiques publiques

By Blandine Destremau

Abstract

International audiencePourquoi se préoccuper de la protection sociale des femmes, pourquoi en faire un dossier des Cahiers de santé publique et de protection sociale? Ce dossier évoque à quel point ces questions se situent au coeur des enjeux politiques des politiques publiques 1. Les politiques sociales, et plus particulièrement celles de protection sociale, organisent un ordre de la famille, des genres et des générations, des solidarités et des responsabilités. Les rapports de genre sont ainsi imbriqués au coeur des politiques sociales dans leur diversité d'objectifs et de mécanismes. Historiquement, l'individu type des politiques d'accès à des droits sociaux par les assurances sociales, que ce soit par l'emploi ou par la citoyenneté, est un homme adulte employé. Parallèlement, dès lors que les politiques sociales mises en oeuvre par des Etats soucieux de la gestion du bien-être de leur population, de la loyauté de certaines catégories sociales, ou de l'ordre et de la santé publics, et/ou soumis à des normes internationales, ont octroyé à certaines « catégories vulnérables » des protections spécifiques, telles en particulier les personnes âgées (protection contre la pauvreté et l'isolement dans la perte d'autonomie) ; les femmes enceintes et mères de jeunes enfants ; les personnes handicapées et les orphelins. Ces protections spécifiques s'avèrent, dans la plupart des cas, considérées comme complémentaires, voire substitutives, à celles que devait fournir le premier cercle de solidarité, naturalisé pour l'occasion : la famille. Cette famille de la solidarité est traversée par des rôles de genre naturalisés, faisant échoir aux femmes de différentes générations la responsabilité première des tâches domestiques et reproductives-maternité, travail domestique, soins du corps et du linge…-, quelles que soient par ailleurs leurs responsabilités productives. La famille « moderne », au sens où elle correspondrait au modèle de la révolution industrielle, est loin d'être une norme universelle, mais la division sexuelle du travail est universellement partagée, et traverse les cultures et histoires sociales. Que les politiques publiques et les normes sociales assignent explicitement la prise en charge du travail de care aux femmes au titre d'épouse ou de filles, ou qu'elles soient neutres en genre mais de fait laissent aux arrangements familiaux le soin de décider qui s'en chargera, les travaux de recherche mettent en lumière ce sont au premier chef les femmes qui l'assument, comme fonction sociale principale ou en plus d'activités professionnelles. Des tensions et contradictions diverses ont traversé ces histoires, et émergent de façon plus ou moins aigue dans la plupart des contextes sociaux: contradiction entre division sexuée du travail domestique et reproductif, et aspiration des femmes au libre choix de vie ; tension entre engagement croissant des femmes sur les marchés du travail, instabilité conjugale et dislocations familiales, d'un côté, et charge du soin pour autrui au sein de la famille ; tension entre relâchement des solidarités sociales de proximité, voire socialement instituées, et augmentation des demandes de care, en particulier du fait du vieillissement démographique 2 1 «Politics of policies » 2 Voir à cet égard notamment mon article publié dans le numéro précédent des Cahiers de santé publique et de protection sociale : « Le vieillissement à Cuba : un défi majeur

Topics: [SHS.SOCIO]Humanities and Social Sciences/Sociology, [SHS.GENRE]Humanities and Social Sciences/Gender studies
Publisher: Pantin : Fondation Gabriel Péri
Year: 2016
OAI identifier: oai:HAL:halshs-02114703v1
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • https://halshs.archives-ouvert... (external link)
  • https://halshs.archives-ouvert... (external link)
  • https://halshs.archives-ouvert... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.