Article thumbnail

Autoportrait de Duchenne de Boulogne avec son patient : À droite, contraction électrique légère du sourcilier : douleur à gauche, abaissement spasmodique du sourcil en masse, occasionné par l’impression de la lumière Figure 27 du Mécanisme de la physionomie humaine de Duchenne de Boulogne, planche de l’album personnel de Duchenne

By Adrien Tournachon et Dr Duchenne de Boulogne

Abstract

Épreuve sur papier salé avec couche protectrice d’après un négatif sur verre au collodion, 23,1 × 16,8 cmEn 1856, le docteur Duchenne de Boulogne sollicite Adrien Tournachon pour illustrer son ouvrage. Il s’adresse à l’artiste, distingué à l’Exposition universelle de 1855 pour sa série de têtes d’expression de Pierrot. Duchenne travaille depuis les années 1830 au traitement par l’électricité de certaines maladies. Il veut démontrer la possibilité de recréer l’expression des sentiments en contractant les muscles du visage grâce à une méthode d’électrisation superficielle indolore. La planche présentée ici provient de son album personnel légué à l’École des Beaux-Arts de Paris

Topics: les-nadar, Photographie
Year: 1855
OAI identifier: oai:bnf.fr:gallica/ark:/12148/mm4262002209
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • http://ark.bnf.fr/ark:/12148/m... (external link)
  • http://expositions.bnf.fr/les-... (external link)
  • http://expositions.bnf.fr/les-... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.