Article thumbnail

Le poids de la nouvelle armée dans la société française en Révolution : l’exemple du département de l’Eure

By Engelo Celeri

Abstract

Pour mener une guerre contre les principales puissances européennes, les révolutionnaires ont été contraints de forger une nouvelle armée aux effectifs jamais atteints auparavant. Les mesures prises visèrent à augmenter les recrutements par la mise en place progressive d’un service militaire obligatoire, mais également à organiser une véritable économie de guerre nationale. Parallèlement, la création d’une armée nationale entraîna des résistances, mais elle fut aussi l’occasion d’un apprentissage de la démocratie par des citoyens appelés à la défense de la patrie, réalisant ainsi l’idéal du citoyen-soldat

Topics: armée, citoyenneté, conscription, résistances, Révolution française, History (General) and history of Europe, D
Publisher: Association Paul Langevin
Year: 2005
OAI identifier: oai:doaj.org/article:e300c516faca448daa28c3068d6fa5f6
Journal:
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • https://doaj.org/toc/2102-5916 (external link)
  • http://journals.openedition.or... (external link)
  • https://doaj.org/toc/1271-6669 (external link)
  • https://doaj.org/article/e300c... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.