Article thumbnail

Aux origines du coup d’État de 1954 au Guatemala : le rôle de la United Fruit Company dans la préparation du soulèvement contre Jacobo Arbenz

By Étienne Dasso

Abstract

En 1954, les intérêts particuliers d’un groupe industriel et les intérêts supérieurs du Monde Libre défendus par les Etats-Unis ont anéanti une expérience politique et économique sans précédent en Amérique latine. La mise à mort du « Printemps Guatémaltèque » a provoqué une guerre civile de quarante ans, ruiné pour longtemps tout espoir de changement démocratique dans la région et ouvert la voie à la violence révolutionnaire. En s’intéressant au rôle de la United Fruit Company dans la préparation du coup d’Etat contre Jacobo Arbenz, l’auteur propose une lecture des enjeux géopolitiques qu’implique dans un pays comme le Guatemala le développement d’un empire économique et financier dans l’agro-industrie bananière

Topics: Guatemala, United Fruit, coup d’État, guerre civile, guerre révolutionnaire, Latin America. Spanish America, F1201-3799, Social Sciences, H
Publisher: Institut Pluridisciplinaire pour les Etudes sur l'Amérique Latine
Year: 2008
DOI identifier: 10.4000/orda.2667
OAI identifier: oai:doaj.org/article:c5d4e5b16e194bcfb5ab830fcc387fe2
Journal:
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • http://journals.openedition.or... (external link)
  • https://doaj.org/article/c5d4e... (external link)
  • https://doaj.org/toc/2273-0095 (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.