10.4000/strenae.1088

La question animale dans l’entre-deux-guerres : renouveau iconographique et mutation axiologique dans Gédéon (1923-1939)

Abstract

Benjamin Rabier crée un comique animalier qui se renouvelle dans le personnage de Gédéon, canard se distinguant de la basse-cour par son long cou mais aussi par son intelligence au service de la justice. Les seize albums de Gédéon parus entre 1923 et 1939 offrent une nouvelle approche du monde animal unique en son temps et un second souffle à une production devenue désuète. Cette étude entend mettre au jour l’originalité iconotextuelle de la saga Gédéon. La contextualisation et la cotextualisation des albums est indispensable à l’analyse des facteurs novateurs tant dans les scénarii que l’expression graphique. La question animale dans la littérature de jeunesse de l’entre-deux-guerres est cruciale car elle révèle une métamorphose de l’anthropomorphisme et soulève le problème du statut de l’animal

Similar works

Full text

thumbnail-image

Directory of Open Access Journals

Full text is not available
oai:doaj.org/article:b58e19cc10f2464880cdd86640e2fd5eLast time updated on 6/4/2019

This paper was published in Directory of Open Access Journals.

Having an issue?

Is data on this page outdated, violates copyrights or anything else? Report the problem now and we will take corresponding actions after reviewing your request.