Skip to main content
Article thumbnail
Location of Repository

Le complexe espagnol

By Ignacio Álvarez-Ossorio Alvariño

Abstract

L’Arabe et le musulman sont depuis des siècles présentés en Occident comme l’adversaire et le protagoniste de l’Occident. Ce phénomène s’est encore accentué dans les temps modernes. La dislocation de l’URSS et la montée en puissance de l’islam ont dynamisé ces rivalités ancestrales. Aussi, tout un courant de l’opinion publique occidentale voit dans les musulmans une menace, cette perception s’étant encore accentuée après les attentats de New York, de Madrid et de Londres. La presse espagnole commence à partir des années 1990 à relayer les thèses de «marée intégriste», de «virus fondamentaliste», de «grand péril menaçant l’Occident», de «radicalisation des masses musulmanes», de «marques sanglantes de l’intégrisme». De la même manière, la tendance lourde, dans les journaux espagnols, est à l’amalgame systématique entre Palestiniens et terroristes, la partie et le tout

Topics: Palestina, Israel, Medios de comunicación, Relaciones Internacionales
Publisher: Érès
Year: 2005
OAI identifier: oai:rua.ua.es:10045/9429
Journal:

Suggested articles


To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.