Article thumbnail

Verve de romancier et verve de personnage dans quelques grands romans du XIXe siècle

By Laetitia Gonon

Abstract

International audienceIl s’agit dans cet article de mettre en lumière des imaginaires de la verve, en confrontant verve des romanciers et verve des personnages : la verve peut n’être qu’un élément de la description de ces derniers (Balzac, Goncourt), ou au contraire s’épancher dans la narration dont elle constitue autant de digressions (Hugo).La verve reste une parole ambiguë, tantôt rattachée aux pires excès du journal quotidien qui se développe à l’époque, tantôt louée pour sa veine comique et son caractère éphémère, manifestation sociale de l’esprit et de l’humour. On se propose ici de nouer la réflexion autour de la représentation des journalistes dans quelques romans emblématiques de ce monde professionnel où il faut avoir de la verve « comme on allume un quinquet » (Balzac)

Topics: [SHS.LITT]Humanities and Social Sciences/Literature, [SHS.LANGUE]Humanities and Social Sciences/Linguistics
Publisher: Université Grenoble Alpes
Year: 2014
OAI identifier: oai:HAL:hal-01902586v1
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • https://hal.archives-ouvertes.... (external link)
  • https://hal.archives-ouvertes.... (external link)
  • https://hal.archives-ouvertes.... (external link)
  • https://journals.openedition.o... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.