Abus de confiance : exigence de la précarité de la détention de la chose remise (Cass.crim., 22 fév. 2017, n° 15-85.799)

Abstract

Le défaut intentionnel de restitution du bien remis à titre précaire au terme convenu consomme l'infraction d'abus de confiance: cas du dirigeant qui détourne pour un usage personnel des fonds remis au titre d'un contrat dit "de compte courant participatif" et destinés à être investis dans des opérations immobilières

Similar works

Full text

thumbnail-image

Toulouse 1 Capitole Publications

Full text is not available
oai:publications.ut-capitole.fr:24738Last time updated on 4/17/2018

This paper was published in Toulouse 1 Capitole Publications.

Having an issue?

Is data on this page outdated, violates copyrights or anything else? Report the problem now and we will take corresponding actions after reviewing your request.