Article thumbnail
Location of Repository

La matrice de traductibilité comme modèle d’évaluation de la traduction (sur des exemples de la traduction française du recueil Les Aubes Blanches)

By Svetlana Jakimovska

Abstract

La matrice de traductibilité en tant que modèle d’analyse du texte-source et ensuite d’analyse de la traduction est introduite en Macédoine par le professeur et traducteur Dragi Muhajlovski. La matrice représente un outil pour le traductologue, mais aussi pour l’étudiant qui étudie la traduction car elle aiguise son attention à la recherche des « déviations » et développe l’esprit quant aux possibilités des solutions offertes. La matrice présuppose une analyse à plusieurs niveaux: phonologique, lexical, syntaxique et sémantique et elle peut être particulièrement utile lors de la traduction ou de l'évaluation de la traduction de la poésie. L’objectif de cet article est de présenter l'application de la matrice lors de l’évaluation de la traduction française du recueil culte de Kosta Ratsine - Les Aubes Blanches. C’est la poésie de Ratsine qui est choisie à être analysée car sa poésie se prête à l'analyse à tous les niveaux. Au niveau phonologique, on y trouve de la rime, mais aussi un rythme spécifique, donnant de la musicalité. Au niveau lexical, on analyse les lexèmes qui donnent à la poésie une particularité stylistique, comme, par exemple, les archaïsmes et les dialectismes. Au niveau syntaxique on analyse l'ordre des mots et les enjambements, tandis qu’au niveau sémantique l’objet d'intérêt sont les figures de style. L’objectif de l’article sera donc, d’évaluer la traduction à tous les niveaux. Mots-clé: matrice, traduction, évaluation, Les Aubes Blanche

Topics: Languages and literature
Publisher: Филолошки факултет „Блаже Конески“ - Скопје
Year: 2017
OAI identifier: oai:eprints.ugd.edu.mk:18963

Suggested articles


To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.