Article thumbnail

Extraction de la pierre de Tonnerre (Yonne) : l'exemple de la Cave Noire

By Cédric Roms

Abstract

International audienceDès le Moyen Age et peut-être même l’Antiquité, la région de Tonnerre est un centre carrier important. Les carrières ont fourni, notamment, les chantiers troyens médiévaux et modernes, que ce soit pour les édifices religieux ou pour les fortifications de la ville. Le principal site d’extraction se situe à Angy, à environ 6 km au sud-est de Tonnerre, détenu en grande partie par l’Hôpital de Tonnerre fondé par Marguerite de Bourgogne à la fin du XIIIe siècle, mais aussi par le seigneur voisin de Tanlay et Saint-Vinnemer. Le site actuel est difficilement interprétable, en raison d’une exploitation continue jusqu’au XXe siècle. En revanche, les textes qui évoquent son exploitation permettent de comprendre d’autres sites, mieux conservés mais pour lesquels les sources font défaut. C’est le cas de la Cave Noire, située à 7 km de Tonnerre, sur la rive droite de l’Armançon. Ce bel exemple de carrière médiévale a été conservé grâce à l’arrêt de l’exploitation à la suite de l’effondrement de l’ensemble du ciel de carrière dans la partie souterraine.Dans cette carrière, l’extraction du calcaire de Tonnerre s’est effectuée dans un premier temps à ciel ouvert, puis les ateliers se sont enfoncés sous le plateau. Les déchets d’extraction et de taille de la pierre de la carrière souterraine, ce que les sources médiévales appellent les betuns, ont en grande partie comblé la première exploitation.Sous terre, la carrière était vraisemblablement à piliers tournés. L’extraction s’est faite sur deux bancs. De grands blocs verticaux, peut-être les pierres à piliers des textes du début du XVIe siècle, ont été extraits dans le banc supérieur. Les blocs du second banc ont quant à eux été tirés horizontalement. L’étude archéologique de la Cave Noire confirme les sources écrites des autres carrières du Tonnerrois : la taille des blocs de pierre était aussi réalisée sur le lieu d’extraction, soit par les carriers eux-mêmes soit par les maçons des chantiers de construction

Topics: Pierre à bâtir, extraction, carrière, Calcaire de Tonnerre, Moyen âge, Epoque moderne, [SHS.ARCHEO]Humanities and Social Sciences/Archaeology and Prehistory
Publisher: Éditions du Comité des travaux historiques et scientifiques
Year: 2008
OAI identifier: oai:HAL:hal-01610149v1
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • https://hal.archives-ouvertes.... (external link)
  • https://hal.archives-ouvertes.... (external link)
  • https://hal.archives-ouvertes.... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.