Dialogue virtuel en contexte d'insécurité au Moyen-Orient : analyse de messages et de 'post' de fraternité interreligieuse sur les réseaux sociaux. 3ème Colloque International ComSymbol Religion(s), laïcité(s) et société(s) au tournant des humanités numériques, 9-10 novembre 2016, Montpellier. Coord. : Stefan Bratosin et Mihaela Alexandra Tudor, Ed. Iarsic.

Abstract

Les réseaux sociaux véhiculent beaucoup de violence et de guerres interreligieuses, tout comme des courants qui prônent le dialogue et la paix. Des courants principalement menés activement par des jeunes. Les nouvelles technologies et les réseaux sociaux ont un impact important dans le cadre de la culture de la tolérance, de l’amour, de la paix et du dialogue. Facebook compte environ 1, 32 milliards de membres et se caractérise par une diversité au niveau des appartenances religieuses, sociétales, géographiques, linguistiques. Notre objectif vise à analyser la culture numérique des utilisateurs de Facebook et les modes de création qu'ils mettent en œuvre dans la diffusion de messages de paix et de tolérance au Liban. Notre analyse portera sur un ensemble de documents (Photos, graphismes, slogans, témoignages…) postés sur Facebook et le rôle de cette communication médiatique spontanée dans le cadre du maintien du dialogue et de la paix dans un contexte d’insécurité moyen oriental et plus particulièrement libanais. Notre corpus analysera des documents postés depuis 2010 jusqu’aujourd’hui en prenant en considération les différentes étapes sociopolitiques structurantes de ce parcours. Notre terrain de recherche concerne la jeunesse population libanaise (locale et immigrée) principalement des jeunes et son utilisation de Facebook

Similar works

Full text

thumbnail-image

Toulouse 1 Capitole Publications

Full text is not available
oai:publications.ut-capitole.fr:22533Last time updated on 11/21/2017

This paper was published in Toulouse 1 Capitole Publications.

Having an issue?

Is data on this page outdated, violates copyrights or anything else? Report the problem now and we will take corresponding actions after reviewing your request.