Location of Repository

001-360

By 

Abstract

il seroit totalement impossible de batir un plan quelconque sur le desordre actuel, et qu�on seroit oblig� d�attendre des caprices du hazard une base quelconque sur lequel on pourroit risquer de battir, ce qui est � mon advis une position pour se pendre. L�afaire du D(uc) qui est actuellement � l�heure que je vous parle sur le tapis, tournera � son desavantage, et ceux m�me qui sont pour lui, non seulement ne le justifieront pas, mais rendront sa situation beaucoup pire encore par une resolution tres extraordinaire, s�avoir il sera permis � tout membre de l�etat de dire tout ce qu�il pense dans l�Assembl�e et hors de l�Assembl�e, sans qu�on pourra jamais le poursuivre en justice � ce sujet; c�est � dire que tout regent pourra noircir un homme dans l�esprit d�un autre, sans que l�offense trouvera un juge pour le defendre. Adieu, ma toute ch�re Diotime, je suis extr�mement curieux du contenu de la lettre que vous re�evrez du Corps aujourd�hui. Adieu, ma toute ch�re Mimi, adieu mon Mitri. Sokrates Faites agre�r mes respects au Grand Homme.

OAI identifier: oai:facsimile.ub.rug.nl:HHPC/456
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • http://facsimile.ub.rug.nl:81/... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.