Location of Repository

001-043a

By 

Abstract

Je viens de relire votre lettre, ma Diotime, avec delice. Le tableau de votre bonheur me trace mon chemin � suivre. Dans quinze jours d�ici je serai isol�, � vous, � moi enfin bon � quelque chose, et alors je vais travailler. Tant que je porterai mon enfant, mes lettres ne seront plus si longues sans necessit�. Apres mes couches, elles reviendront au volume que mon coeur me dicte. J�attend la lettre de ma ch�re Mimi avec inpatience et en attendant je l�embrasse avec ardeur. Que mon sage Mitri attende dans peu de mes nouvelles, et agr�e vingt baisers de ma part. N�a-t-il pas �t� sous les armes le 28? J�ai �t� ravi d�apprendre que le pacquet et la caisse sont arriv�s. J�entend par la caisse celui qui renfermoit le beurre et le fromage etc. Lorsque le grand Furstenberg sera arriv� je vous supplie de lui faire agre�r ma devotion. Qu�il juge mon incommensurable. Mille amiti�s de ma part � Mrs. Gerritz et Zumkley, le dernier a-t-il compris le maximum du flancq? Si un jour � la face des Nymphes d�Altorf je baise les mains de ma Diotime sacr�e, le plus heureux des mortels sera votre Sokrates Demain je donnerai 3 ducats � Mad. Joseph de votre part. Comment fait Hansje? fut partis.

OAI identifier: oai:facsimile.ub.rug.nl:HHPC/394
Download PDF:
Sorry, we are unable to provide the full text but you may find it at the following location(s):
  • http://facsimile.ub.rug.nl:81/... (external link)
  • Suggested articles


    To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.