Location of Repository

ÉVALUATION DE LA SENSIBILITÉ AUX BIOAGRESSEURS DE 36 VARIÉTÉS DE POMMIERS DANS UN RÉSEAU DE PARCELLES BIOLOGIQUES À FAIBLES INTRANTS

By Claude-Eric Parveaud, Christelle Gomez, Gilles Libourel, Lionel Romet, Francois Warlop, Laurent Brun, Sylvaine Simon, Didier Pouzoulet, Alain Delebecq, François Laurens, Sandrine Oste and Ludovic Tournant

Abstract

Les bioagresseurs sont une des principales limites à la production de pomme dans les systèmes conduits en AB et à faibles niveaux d’intrants. Une des clefs du contrôle des bioagresseurs dans ces vergers est le choix des variétés (Trapman et Jansonius, 2008). La variabilité de l’expression de la sensibilité variétale peut être appréhendée grâce à un réseau multi-site pluri-annuel.\ud Quatre parcelles de pommier biologique conduites de manière semi-extensive ont été plantées en 2002 afin d’identifier des variétés d’intérêts pour les systèmes à faible intrants. 36 variétés ont été suivies afin d’évaluer conjointement leur sensibilité à la tavelure, aux pucerons et à l’oïdium.La thématique de cette étude initiée en 2002 se trouve être au coeur des questionnements récents sur la réduction des intrants en arboriculture (programme ECOPHYTO 2018). Cette étude souligne (1) la spécificité des variétés intéressantes pour un site donné, (2) l’apparation dans certains cas de maladies considérées comme anecdoctiques, (3) l’intérêt de dispositifs multi-sites et d’observations pluriannuelles pour évaluer avec fiabilité la sensibilité aux bioagresseurs, (4) la méthodologie adaptée à cette problématique (méthode de notation, type de dispositif, etc)

Topics: Breeding, genetics and propagation, Crop health, quality, protection
Year: 2011
OAI identifier: oai:orgprints.org:19100
Provided by: Organic Eprints

Suggested articles

Preview


To submit an update or takedown request for this paper, please submit an Update/Correction/Removal Request.